Comment les courtiers gagnent-ils ?

Trading

Dans le monde du trading, l’attention tend à se concentrer sur les actualités financières et les conseils en matière de profit. Mais à force de s’informer sur les tendances du marché boursier, oublions-nous les moyens qui rendent plus faciles les négociations en trading : les sociétés de courtage et les courtiers en bourse ? Comment les brokers sont-ils rémunérés ?

Commission ou frais de courtage

Les intermédiaires commerciaux peuvent appliquer un pourcentage de la commission à chaque transaction effectuée par l’investisseur, il s’agit des frais de courtage. Le montant dépend du pourcentage des fonds investis, du seuil minimum et du montant maximum de la commission. Par exemple, les conditions de négociation d’un courtier peuvent stipuler une commission de 0,10 % par transaction, avec un minimum de 5 euros. En général, les commissions ne s’appliquent qu’aux CFD sur actions. Les indices, les devises et les matières premières ne sont généralement pas affectés.

Spreads ou écarts de prix

Les négociants en valeurs mobilières peuvent également être rémunérés sur la base de la différence entre le prix d’achat et le prix de vente d’un titre, appelée spread. L’écart est calculé comme une marge et est payé automatiquement lorsque l’investisseur ferme une position.  Dans la pratique, il existe deux types d’écarts. Les spreads fixes correspondent à un montant prédéterminé et ne dépendent pas de la marge réalisée pendant le trading. Un tel dividende permet aux investisseurs d’avoir l’esprit tranquille et évite les imprévus lors de la clôture des positions. Les spreads variables fluctuent en fonction des conditions du marché. C’est une relation financière entre trading et courtage.

Le montant des frais de transaction d’un courtier dépend principalement de trois variables dont le degré de liquidité du marché, les événements politiques, économiques et géopolitiques et la volatilité d’une action sur une période donnée.

Comment choisir un courtier-négociant ?

Pour sélectionner une société de courtage en trading, il faut suivre certaines étapes de base.Tout d’abord, avant de commencer à négocier en ligne, il faut vérifier si le courtier utilisé est réglementé par un organisme faisant autorité. Pour ce faire, il est possible de se référer au registre des agents financiers (REGAFI). Pour protéger son argent, il est préférable d’utiliser un courtier en ligne d’un pays dont la réglementation est favorable aux investisseurs.

Ensuite, la comparaison entre les courtiers peut donner des indications intéressantes sur la fiabilité, la réactivité du service clientèle et la fonctionnalité du site web.Une fois quelques courtiers choisis, l’étape suivante est de les tester. Pour ce faire, il est important d’ouvrir un compte de démonstration pour se faire une idée de leur fonctionnement. Ces comptes spéciaux peuvent être utilisés sans restriction dans la plupart des cas et permettent de pratiquer sans risque. Il faut donc découvrir les plateformes de trading proposées, les possibilités d’effet de levier, les styles de trading possibles et les marchés disponibles.

Enfin, avant de passer un ordre sur une plateforme de négociation en ligne, il faut s’assurer de vérifier les frais de courtage et les spreads pour les actifs qui intéressent le plus.

Martina

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.